Maladie rénale chronique/Maladie rénale de personne diabétique

La maladie rénale chronique (MRC), également connue sous le nom d’insuffisance rénale chronique, est une perte progressive de la fonction rénale sur une période de plusieurs mois ou plusieurs années. Les directives professionnelles classent la gravité de la MRC en cinq stades, le stade 1 étant le moins grave et causant généralement peu de symptômes, et le stade 5 étant une maladie grave avec une espérance de vie médiocre si elle n’est pas traitée. La MRC de stade 5 est souvent appelée insuffisance rénale en phase terminale ou maladie rénale en phase terminale, et elle est en grande partie synonyme de l’expression « insuffisance rénale chronique ». Elle signifie habituellement que le patient a besoin d’une thérapie de remplacement rénal, qui peut impliquer une forme de dialyse mais idéalement une greffe de rein.

Prévalence:

Vingt-six millions de patients aux États-Unis ont reçu un diagnostic de maladie rénale chronique (MRC). Les patients atteints de MRC de stade sévère (stades 3 et 4) souffrent d’une perte progressive et accélérée de leur fonction rénale (maladie rénale en phase terminale ou insuffisance rénale terminale) entraînant la nécessité d’une dialyse d’entretien ou d’une greffe de rein.

Stade de développement:

Le PBI-4050 a complété une étude randomisée, à double insu, contrôlée par placebo, en phase multidose Ib, afin de confirmer l’innocuité et la tolérabilité du PBI-4050 et de déterminer le profil pharmacocinétique du PBI-4050 après la prise de plusieurs doses orales pendant 10 jours chez des patients atteints d’un dysfonctionnement rénal de stade 3 b ou 4. L’étude a été menée auprès de huit (8) patients, six (6) d’entre eux recevant du PBI-4050 et deux autres recevant un placebo apparié.

La Société prévoit établir des partenariats pour d’autres indications médicales plus larges ou dans d’autres régions géographiques exigeant une portée commerciale et des ressources locales nettement plus importantes. Il n’est généralement pas de l’intention de Prometic d’entreprendre de façon indépendante des essais cliniques plus poussés (étude de phase 3) pour des indications fréquentes comme l’insuffisance rénale chronique ou les maladies rénales des personnes diabétiques sans l’appui d’un partenaire stratégique en capital-risque ou d’une grande société pharmaceutique.

Études cliniques