La guérison des plaies par le plasminogène

Qu’est-ce que la cicatrisation des plaies par le plasminogène?

L’ulcère du pied diabétique constitue une complication majeure du diabète sucré, et constitue probablement la principale composante du pied diabétique. La guérison des plaies est un mécanisme d’action inné qui est habituellement fiable. Une caractéristique principale de la guérison des plaies est une guérison par étapes de la perte de la matrice extracellulaire qui forme la principale composante de la couche dermique. Or, dans certains cas, certains désordres ou problèmes physiologiques nuisent au processus de guérison des plaies. Le diabète sucré constitue l’un de ces désordres métaboliques qui enrayent les étapes normales du processus de guérison des plaies. Plusieurs études démontrent une phase inflammatoire prolongée des plaies diabétiques, ce qui cause un retard dans la formation du tissu de granulation mature et une réduction parallèle de la résistance à la traction des plaies.

Les ulcères du pied diabétique et les perforations chroniques de la membrane du tympan sont des conditions dont la mauvaise cicatrisation des plaies représente un besoin clinique important non comblé. L’administration locale de plasminogène s’est révélée prometteuse dans des modèles animaux et pourrait s’avérer un ajout important aux outils disponibles pour les médecins qui prennent soin de ces patients.

Stade de développement :
Des essais cliniques menés auprès de patients atteints d’ulcères du pied diabétique (UPD) et de patients atteints de perforations de la membrane tympanique (PMT) ont débuté en Suède. Au quatrième trimestre de 2017, nous avons reçu de la Medical Products Agency (MPA) de Suède l’autorisation de deux DEC pour entamer les deux essais suivants :

  • un essai clinique de phase 1 b/2 de sa thérapie de Plasminogène (sous-cutané) chez les patients atteints d’UPD ;
  • un essai clinique de phase 1 b/2 de sa thérapie de Plasminogène (sous-cutané) chez les patients atteints de PMT chronique.